Jeanette Horan, chief technology officer chez IBM a interdit l’utilisation de Siri dans l’entreprise pour des raisons de sécurité. Siri n’est pas le seul à être indésirable chez IBM, Dropbox a lui aussi été banni. Cette interdiction un peu étrange au premier abord peut tout à fait s’expliquer.

siri ios5 IBM interdit Siri de ses locaux pour des questions de sécurité

L’utilisation de Siri par des employés peut-être un danger pour la sécurité des données. L’hôtesse inclue dans l’iPhone 4S envoie des données à Apple lors de son utilisation, pour ensuite les transformer en données vocales. Ainsi, si un employé envoie un email avec Siri, écrit un message, Apple peut très bien s’en servir au détriment de l’utilisateur. Une condition qui est tout à fait explicite dans le contrat de licence Apple.

Les noms et les contacts de votre téléphone sont aussi transmis à Apple en cas d’utilisation de Siri, qui enregistre également tous les noms, surnoms, ou même lien de parenté avec vos contacts (par exemple quand vous dites : « Siri, appelle maman »).

La collecte d’information de Siri, faite à la base pour aider l’utilisateur, pourrait servir à Apple en cas de divulgation de secrets industriels à votre téléphone. C’est pour cela qu’IBM interdit désormais l’utilisation de Siri par ses employés.